call back request
shadow

Études de Cas

Nous contacter

Oxford University Press FR

août 23, 2017

La principale maison d’édition universitaire britannique utilise la solution VoiceMan Screen-to-Voice pour gérer ses flux logistiques.

En bref :

  • Implémentation rapide
  • Pas de modification du WMS
  • Intervention minimale du service IT
  • Vocalisation de 5 processus
  • Productivité augmentée de 10%
  • Réduction des coûts opérationnels
  • Temps de formation réduit

Introduction :

Oxford University Press (OUP) est à la fois une maison d’édition et un département de l’université d’Oxford. Aujourd’hui, OUP est présent dans plus de 50 pays. Ce sont également les presses universitaires les plus importantes au monde, avec plus de 6 500 employés et des publications dans plus de 40 langues. Son centre de distribution de Kettering (CD),qui emploie plus de 220 salariés, expédie plus de 36 000 commandes chaque mois, à travers le monde.

OUP était depuis longtemps utilisateur de terminaux mobiles qui arrivaient en fin de vie. L’occasion idéale pour l’entreprise d’identifier les technologies les plus efficaces, à la fois pour améliorer la productivité, mais aussi pour offrir davantage de confort aux utilisateurs.

Greig Cook, Analyste opérationnel chez OUP, explique : « Dans le cadre de nos recherches , notre équipe a pu visiter les installations de clients Voiteq, éditeurs eux aussi, afin de voir comment ils utilisaient le vocal. Nous nous sommes rapidement aperçus que le vocal nous permettrait d’atteindre le niveau de performance que nous souhaitions pour notre entrepôt. »

Challenge & Solution :

OUP ayant récemment investi dans un WMS, il était important de pouvoir conserver les processus déjà mis en place. L’entreprise a donc cherché une solution capable de s’interfacer parfaitement à son système existant, sans développement particulier.

L’éditeur souhaitait également améliorer la sécurité des opérateurs, réduire le temps de formation des nouveaux préparateurs, augmenter la précision et la productivité,
tout en actualisant son matériel.

Voiteq a donc été choisi et a implémenté sa solution VoiceMan Screen-to-Voice, qui traduit les écrans Telnet en commandes vocales et transcrit les réponses des utilisateurs en données envoyées directement au WMS. Cette nouvelle solution a été combinée à des Talkman portés à la ceinture par les opérateurs et des casques ultra-légers.

Le dernier défi à relever concernait les problèmes de réception rencontrés dans certaines zones de l’entrepôt. Grâce à la fonction de session rémanente de Screen-to-Voice, la tâche en cours reste disponible même dans les zones non couvertes.

Résultats :

VoiceMan Screen-to-Voice a été intégré au système de OUP et rendu opérationnel en seulement quelques semaines.

 » Nous nous étions déjà intéressés au vocal, mais pensions que ce n’était pas pour nous, vue la complexité de notre système de gestion. Mais, lorsque Voiteq nous a présenté Screen-to-Voice, nous avons réalisé que nous pouvions conserver nos outils de gestion et nos process, tout en intégrant le vocal en seulement quelques semaines. Le suivi et la qualité de service assurés par Voiteq sont par ailleurs irréprochables, » explique Paula Hart, Responsable du développement et de la maintenance, chez OUP.

OUP utilise désormais la voix dans 5 de ses process : la réception, le picking, le stockage, les mouvements de stock et l’inventaire – soit plus de 70 utilisateurs travaillant les yeux et les mains libres. Les opérations telles que le picking sont désormais plus fluides, car les opérateurs peuvent se rendre jusqu’à l’emplacement suivant sans avoir à attendre les instructions à l’écran.

La santé et la sécurité étant largement prioritaire dans son cahier des charges, OUP a décidé d’utilise le vocal dans les zones de circulation des chariots élévateurs, supprimant toute distraction venant des écrans et permettant ainsi aux utilisateurs de se concentrer sur la sécurité et leur tâche de transfert de palettes.

 » L’équipe Voiteq nous a accompagné bien au-delà de ce que nous pouvions attendre, avant et après la mise en production de notre projet ».

« Cela a représenté pour nous une opération très rentable et nous sommes ravis des résultats obtenus. Nous n’avons pas eu à changer de WMS, et notre productivité a progressé de 10%. Nous avons pu observer d’autres avantages, notamment concernant le matériel. Celui-ci devait souvent être réparé ou subissait une usure précoce. Depuis la mise en place du vocal nous n’avons ni perdu, ni eu a réparer aucun matériel. Et pour finir le temps de formation des nouveaux opérateurs a été divisé par deux, » conclut Paula Hart.

shadow

Visitez notre société sœur Cirrus Logistics